03/02/2017
Assurance habitation : Toutes les assurances ne se valent pas !
Quelles assurances ? Pour qui ? Que couvrent-elles ? Comment s’y prendre ? Découvrez en quelques minutes, quelques astuces pour s'y retrouver !

Quelles assurances ?  

En matière d’assurance, on différencie les garanties IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers), qui assurent des biens, des assurances de personnes, qui comme l’indique leur nom, couvrent les assurés eux-mêmes.

Ainsi, les assurances habitation sont des assurances de type IARD, alors que les assurances santé et accidents de la vie sont des assurances de personnes. La loi française impose aux personnes de réparer les préjudices qu’ils pourraient causer à des tiers, c’est la raison pour laquelle les assurances IARD comportent toujours une garantie responsabilité civile et qu'elles sont obligatoires pour les locataires qui doivent répondre des sinistres pouvant survenir dans leur logement au cours de leur durée d’occupation.

 

Pour qui ?

Pour le propriétaire occupant l’assurance habitation n’est pas obligatoire, sauf si le logement fait partie d’une copropriété. Pour les propriétaires bailleurs, la souscription d’une assurance en responsabilité civile est obligatoire depuis la loi ALUR, ce type d’assurance n’étant pas proposée séparément par les assureurs, elle est systématiquement adossée à une assurance dite PNO (Propriétaire Non Occupant).

 

Que couvrent-elles ?  

L’assurance habitation peut indemniser le souscripteur à l’issue de nombreux sinistres : dégâts des eaux, vol, intempérie ou encore incendie. Comme pour toutes les assurances, le prix n’est que l’un des nombreux éléments entrant en ligne de compte pour prendre la bonne décision et souscrire à un contrat multirisque habitation adapté. Les garanties, les seuils d’indemnisation et les montants de franchise sont également des critères importants. Le montant de la prime d’assurance variera en fonction de plusieurs critères : le montant des capitaux déclarés et assurés, le type d’indemnisation choisi et les options et extensions d’assurance.

 

Les contrats habitation de base proposent une protection de votre logement en cas de dégât des eaux, d’incendie, ou de catastrophe naturelle. Vous pouvez ajouter en sus des garanties optionnelles comme le vol, le vandalisme ou encore le bris de glace. Il est donc conseillé de choisir des garanties adaptées à votre habitation et aux capitaux (mobilier et objets de valeur) s’y trouvant.

 

Comment s’y prendre ?

En conclusion : Il importe pour le choix de votre assurance de bien vérifier avant souscription les risques assurés ainsi que les montants de franchise sachant que les sinistres liés à l’habitat les plus fréquents en France restent de loin les dégâts des eaux. Il existe également dans la plupart des contrats un tableau synoptique vous indiquant quels sont les risques assurés et les franchises applicables pour chaque type de sinistre ; la lecture attentive de ce document est indispensable pour bien connaître l’étendu de votre couverture. Enfin sachez que le montant de votre prime d’assurance n’est pas lié au risque statistique de survenance du sinistre mais au risque de survenance d’un sinistre ouvrant droit à une indemnisation.